Une école du groupe IGS

Ces compétences décisives de l’événementiel

Les compétences dans l’événementiel



Aujourd’hui plus que jamais, le secteur de l’évènementiel concentre une part non négligeable des investissements du secteur, avec quelque 8,2 milliards en 2015 selon le rapport de Coach Omnium. Ce contexte s’est accompagné d’une véritable montée en compétence des professionnels. Tour d’horizon des compétences indispensables pour évoluer dans la communication événementielle !

#1 Le fameux carnet d’adresses…

La conception d’un projet événementiel implique la collaboration des acteurs internes de l’entreprise (service marketing, direction, la RH, etc.) mais aussi l’intervention d’un grand nombre de collaborateurs externes (les intervenants, les invités, les spécialistes de la sonorisation, les agences d’événementiel, les lieux de spectacle, les médias, etc.). C’est pourquoi l’une des compétences clés pour évoluer dans le secteur est de disposer d’un carnet d’adresses riche et mis à jour régulièrement, mais aussi d’un sens aigu du relationnel pour pouvoir interagir avec toutes les parties prenantes.

#2 Polyvalence et créativité : le duo gagnant

A cheval entre l’art du spectacle et les techniques de la communication, l’événementiel valorise la polyvalence et le sens de la débrouillardise. Appelé à travailler avec des collaborateurs de plusieurs secteurs, le chargé de la communication évènementielle doit être en mesure de discuter de l’aspect technique avec les tous les intervenants (le son, la qualité du matériel, la projection, la disposition de la salle, les médias qui assurent la couverture, les artistes invités, les conférenciers, etc.). C’est pourquoi, en plus de maîtriser les différents aspects de son métier, il doit disposer d’une connaissance générale des domaines connexes à l’événementiel. Le professionnel MICE doit être créatif. La créativité est ici opérationnelle, réaliste et non fantaisiste. Il doit être en mesure de mener à bien l’organisation des évènements de façon efficace et efficiente sans perdre de vue la stratégie globale de l’entreprise, l’objectif fixé et les limites budgétaires.

#3 La veille pour être au fait des nouvelles techniques

Selon une étude menée par l’American Express Meetings & Events (2016), 60% des entreprises européennes comptent faire usage des solutions technologiques afin de réaliser des économies par la réduction des frais de déplacement, la minimisation des heures de travail et l’augmentation de l’audience des différents évènements. Être au fait des solutions digitales appliquées à l’événementiel, c’est maximiser son employabilité.

#4 La résistance au stress est plus qu’une nécessité

En effet, dans le secteur de l’évènementiel, on ne compte pas ses heures de travail. L’évènement est roi. En situation d’intermédiaire entre la direction de l’entreprise et les partenaires extérieurs, le poste exige une grande résistance pour le respect des délais, la gestion des différents intervenants, la transmission des informations en temps réel, etc. L’organisation, la rigueur et polyvalence prennent tout leur sens dans l’événementiel… c’est d’ailleurs ce qui rend la chose passionnante !

Vous aussi, intégrez le bachelor event de l’ICD et lancez votre carrière !