Une école du groupe IGS

Zoom sur l’évènementiel sportif

sport evenement



Le 13 septembre dernier, Paris a été désignée ville-hôte pour abriter les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 par le CIO. La France a, dans la foulée, décroché l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby en 2023. Depuis le mondial de foot victorieux en 1998, la France s’est littéralement transformée en terre d’accueil des plus grands évènements sportifs à l’échelle planétaire… induisant par là-même une belle progression pour la filière de l’événementiel sportif.

L’ÉVÈNEMENTIEL SPORTIF FRANÇAIS EN QUELQUES CHIFFRES

La France affiche une vieille tradition sportive. Selon un rapport de la Direction Générale des Entreprises (DGE) publié en 2016, le marché français du sport représente 37 milliards d’euros, soit 2% du PIB. L’Hexagone abrite chaque année quelque 2,5 millions de manifestations sportives à la fois locales, régionales, nationales, continentales et mondiales.

Comme les autres branches du secteur, l’événementiel sportif est en pleine mutation, à la fois sous l’impulsion des NTIC mais aussi face à l’envergure que prennent certains évènements sportifs. Pour s’en rendre compte, il suffit de suivre les grands rendez-vous sportifs pour constater leur impact médiatique et la mobilisation publicitaire qu’ils suscitent. L’enjeu est aujourd’hui de mobiliser des téléspectateurs en puisant dans les moyens de diffusion qu’offre internet.   

#1 LE VIRAL, UN MOYEN IDÉAL POUR MIEUX MOBILISER

Afin de maximiser la portée de la communication autour des évènements sportifs, les professionnels recherchent la viralité et le buzz. L’événementiel devient interactif, participatif et multimédia. Son terrain de prédilection ? Les réseaux sociaux !

#2 LE LIVE STREAMING, UN MÉDIA EN RÉSEAU  

Le live streaming consiste à diffuser l’événement en direct sur des plateformes, notamment Facebook et YouTube. En plus des conférences, des meetings, des concerts et des émissions télé, ce mode de diffusion s’affranchit de plus en plus de la problématique des droits pour retransmettre des événements sportifs. Cette avancée a été rendue possible par des partenariats à grande échelle avec les équipes, les athlètes, les sponsors et les instances sportives.

QUELLE FORMATION POUR TRAVAILLER DANS L’ÉVÈNEMENTIEL SPORTIF ?

Pour capitaliser sur un macroenvironnement stimulant, les entreprises sont à l’affût des profils qualifiés capables de s’adapter à l’évolution du secteur. La culture digitale, la maîtrise du cadre du web, la polyvalence, le sens de la débrouillardise et la maîtrise de l’anglais sont des atouts recherchés qui garantissent une belle carrière dans la filière. Consciente de ces enjeux, l’ICD a conçu Bachelor Event, un programme spécialisé en phase avec les attentes des entreprises. Basé sur la pratique et la concrétisation des acquis, le parcours accorde près de 360 heures aux travaux pratiques en Event Lab… de quoi garantir à ses lauréats une belle insertion professionnelle !