Une école du groupe IGS

Futur en Seine : la fête de la French Tech



De la réalité virtuelle à la robotique, du numérique aux technologies Big Data, de l’internet des objets aux voitures autonomes, la French Tech a le vent en poupe, et ce ne sont pas les organisateurs de Futur en Seine qui diront le contraire. Pour cette 7e mouture, l’événement dure 11 jours, à Paris et dans toute l’Île-de-France. Focus sur la messe de l’innovation made in France !

La messe des professionnels des nouvelles technologies…

La 7e promet d’être mémorable ! Si Futur en Seine est l’occasion pour les professionnels de parler affaires, à travers une centaine de conférences-débats, de convention d’investisseurs, de sessions de pitch de projets et de networking, c’est aussi le moment d’opérer un benchmarking horizontal, et d’apprécier les innovations de la concurrence grâce aux quelque 150 démonstrations qui se succèdent au village des innovations, dont les stands ont été dressés dans toute l’Île-de-France. Pour permettre aux chefs d’entreprise de disposer d’une vue panoramique sur la profession, de nombreuses études de marché seront recoupées dans les ateliers corporate, afin d’affiner les prévisions et dresser le tableau de la demande.

… mais aussi du grand public !

La capacité des start-ups françaises à innover n’est plus à démontrer. Mais si la French Tech est de plus en plus sollicitée outre-Atlantique, c’est également grâce à des événements comme Futur en Seine, qui met la lumière sur tout le potentiel des nouvelles pousses françaises qui jouent des coudes avec les firmes américaines et asiatiques pour repousser le champ des possibles. Pour cette 7e édition estivale, Cap Digital a concocté un programme succulent pour le grand public, porté par cinq grandes thématiques : les loisirs, la vie quotidienne, le business, la data et le sport, qui accaparera la part du lion, Euro oblige. En ce sens, la zone démo, aménagée pour l’occasion, a abrité une compétition eSport qui a mis aux prises des gamers venus des quatre coins du monde (Fifa, Rainbox Six). Le premier week-end a témoigné de la volonté des organisateurs de toucher un public plus large, à travers des ateliers d’initiation au code informatique, à la construction de petits robots et au développement d’applications mobiles.

Le domaine de l’événementiel vous intéresse ? Maximisez les chances de concrétisation de votre projet professionnel et optez pour le Bachelor Evénementiel de l’ICD.

Event Lab découvrez les projets personnels et les travaux professionnels des élèves de l’ICD

EvenTrends